Accueil de Mgr Pontier à la Métropole

17 janvier 2021

La venue de Mgr Georges Pontier, administrateur envoyé par le Pape François, durant la vacance du siège épiscopal, à la Métropole.

C’est dans le respect et la joie que Mgr Pontier a été reçu à la métropole, le 17 janvier, pour la messe dominicale. Une crosse et une mitre avaient été déposées près de la cathèdre en signe d’attente. Le blason épiscopal qui la surmonte, était vide de ses meubles et émaux. 

Voici le mot d’accueil du chanoine Brehier : 

Monseigneur, 

Bien au-delà de la simple courtoisie, je suis heureux de prêter ma voix au Vénérable Chapitre qui depuis le IXe siècle a la charge de veiller sur l’église-Mère du diocèse, la basilique Métropolitaine Notre Dame des Doms, pour vous souhaiter « Bienvenue » à Avignon. 

C’est résumer en même temps, ce que ressent le Peuple chrétien ici rassemblé fidèlement à son habitude, pour vous dire : « Nous sommes heureux » que le saint Père François vous ait demandé de venir nous aider à attendre dans la foi et l’espérance notre nouveau pasteur. 

En fait, peut-on vous accueillir ? Vous êtes né à Lavaur, dans le Tarn et nous ne pouvons oublier que Lavaur fut érigé en évêché en 1317 par le pape Jean XXII qui repose en cette basilique. Gilles de Bellemère, un des meilleurs juristes de son temps, en fut évêque en 1383. Il vint ensuite occuper le siège d’Avignon et repose, lui aussi à Notre Dame des Doms ou l’on voit encore son épitaphe (« Rexit… Ecclesiam Vaurensem… »). Jean-Vincent de Tulles fut transféré du siège d’Orange à celui de Lavaur en 1647. Voilà pour l’Histoire. 

Vous avez été notre Métropolitain de 2006 à 2019. Votre souci des pauvres et des petits s’est manifesté durant tout votre ministère, surtout à Marseille, bien dans l’esprit de votre devise. S’il est riche d’une aura culturelle et patrimoniale mondiale, notre département de Vaucluse n’en reste pas moins un des plus pauvres de France. Ce grand écart le caractérise. Et cela influe sur la pastorale. Nous avons besoin d’un pasteur qui fasse siens les mots du poète Terence, et que saint Paul reprend dans toute sa théologie : « Ce qui est humain, m’intéresse ». En cette nécessité, vous avez déjà caractérisé votre présence parmi nous : Avancer au large d’un avenir de paix et de confiance

Dans votre message d’accueil de Mgr Aveline, votre successeur à Marseille, vous avez employé des mots que nous pouvons faire nôtres : « Ce sont la vie et la mission de l’Eglise diocésaine qui sont premières, sa suite du Christ, son témoignage, sa charité. Au service de cette Eglise vient (va venir) un nouvel archevêque. Sous sa responsabilité, elle va poursuivre sa mission dans le monde que Dieu aime. Que la confiance, la charité, le dynamisme missionnaire vous habitent. "Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin des temps" (Mt 28,20) vous redit le Seigneur en ce moment si particulier qu’est l’attente d’un nouvel archevêque ». 

Merci, Monseigneur de vous mettre au service de notre Eglise d’Avignon. 

Prière du peuple chrétien pour son futur pasteur (Oraison Pro Eligendo du Missel Romain)
Pasteur éternel, notre Dieu
Toi qui gouvernes ton Église
et la protèges toujours,
Donne-lui, nous t’en prions,
le pasteur que nous attendons pour le diocèse d’Avignon
un homme qui ait l’esprit de l’Évangile
et nous guide selon ta volonté,
par Jésus le Christ, notre Seigneur. Amen.