Communiqué

15 mars 2020

Communiqué

Dans le respect des consignes de la Conférence des Evêques de France en obéissance aux prescriptions de Monseigneur l’archevêque d’Avignon,
 

En solidarité avec toutes les instances qui luttent contre les progrès de la maladie du coronavirus, Les messes ne seront plus célébrées à la Basilique métropolitaine jusqu’à nouvel ordre.
Chacun a à vivre la communion spirituelle et implorer la Vierge titulaire en cette période grave, ou l’espérance chrétienne et l’engagement qui en découle, doivent montrer toute leur réalité.

[MISE A JOUR DU 18 MARS 2020]
Pour respecter les règles de confinement édictées par le diocèse et les services administratifs compétents, la métropole est fermée, non seulement aux offices publics, mais aux visites.
Les fidèles et les amis de la Métropole sont invités à se joindre d’intention à la messe dominicale qui est célébrée sans peuple, mais « pro populo » et à la messe quotidienne.
Cet empêchement majeur, nous fait redécouvrir la valeur de la communion spirituelle, à défaut de recevoir le trésor inappréciable de l’Eucharistie, Présence réelle de Jésus.
Une particularité pour ce dimanche 22 mars : La bénédiction sera donnée à 11 heures, du haut du clocher de la Métropole, aux quatre points cardinaux, pour la ville, le diocèse et le monde, avec la seule sonnerie du bourdon.
Nous aurons à coeur de célébrer saint Joseph, ce jeudi, en le reconnaissant comme gardien de nos maisons, patron de nos familles et soutien de notre engagement de chrétien et de citoyen, dans la situation grave que traverse l’humanité.
Ce temps de pandémie, nous permet d’ évoquer la mémoire de ces évêques qui comme Mgr de Gonteri à Avignon, Mgr de Chomel à Orange, Mgr Abbati, à Carpentras, Mgr de Foresta à Apt, avec leur clergé et des laïcs courageux se dévouèrent au service des malades, durant la grande peste de Marseille, en 1720. Il en est de même en 1838, pour le grand choléra qui est évoqué à la basilique métropolitaine par la statue de la vierge orante, de James Pradier.

La Métropole classée au patrimoine mondial, est un témoin exceptionnel d’humanité. L’Histoire nous y livre un enseignement irremplaçable. En respectant strictement et loyalement les consignes des autorités religieuses et civiles, celui des organismes sanitaires compétents, nous voulons ajouter la dimension de foi et d’espérance chrétiennes.

Comme en 1348, au temps de la peste noire, celui de la peste dite de « Digne » en 1629, de la grande peste de Marseille en 1720, ou du Choléra de 1838,nous renouvelons en cette métropole qui a toujours été un refuge d’espérance, notre confiance en la Vierge Marie, secours des chrétiens, Celle à qui son fils a donné tout pouvoir d’intercession, et de consolation : 

La prière à Notre Dame de tout pouvoir et de consolation sera disponible à la métropole.

Un cierge votif est allumé devant son image vénérable, pour marquer la permanence de la prière aux intentions de tous les acteurs du combat contre la maladie et tous ceux et celles qui en sont atteints.

< La statue de saint Roch et son reliquaire sont présentés dans le choeur de la Basilique.