Neuvaine à l’Immaculée Conception

21 novembre 2020

Contempler l’Immaculée avec César de Bus

La neuvaine débutera le Lundi 30 novembre. 

Les horaires habituels sont conservés, soit les jours de semaine à 6 h 15 et le dimanche et jour de la solennité, à 10 heures

A la suite de l’intervention du Président Macron et celle du premier ministre, les messes de la Neuvaine à l’Immaculée peuvent être célébrées portes ouvertes.

Sur ce sujet dans un contexte délicat, nous pourrons nous référer au communiqué de Presse du 26 novembre, émanant de la Conférence des Évêques de France. Celle-ci prône une jauge proportionnée à la taille des édifices.

Or cette jauge fixée primitivement à 30 personnes a été maintenue. Nous noterons que la Conférence des Évêques réclame une véritable concertation pour aboutir à un accord réaliste. Elle pointe, avec justesse, l’erreur grave de considérer la foi de millions de croyants comme accessoire. 

« Dans la volonté de servir au plus grand bien de notre société » pour reprendre les mots du communiqué, les fidèles veilleront à respecter avec plus d’attention encore, les règles sanitaires et les gestes barrière. 

  • Les places à utiliser dans les bancs de la Métropole sont marquées par un écriteau figuratif. 
  • Du gel hydroalcoolique sera disponible à l’entrée de la basilique. 
  • Les distances seront gardées, même parmi les membres d’une même famille. 
  • Pour la communion, il n’y aura qu’un seul point de distribution au bas des marches du chœur. 
  • Durant le confinement, la nef de la basilique, et l’ensemble des bancs, ont été désinfectés avec le plus grand soin. Les fidèles seront attentifs à conserver au mieux cet état sanitaire pour le bien de tous. 
Le thème de cette neuvaine sera

Contempler l’Immaculée avec César de Bus,(1544-1607), bientôt canonisé. Suivre avec lui, un chemin long de 400 ans sous le regard de Marie.

Nous apprécions la présence des Pères de la Doctrine chrétienne, fils spirituels du futur saint dans le secteur paroissial de Cavaillon. 

Ce sont les Pères Jean-Marie Redaelli, curé de Cavaillon ; le Père Frédéric Fermanel, curé de Camaret ; le chanoine Daniel Brehier qui assureront les prédications. 

Mgr l’archevêque présidera et prêchera aux messes du dimanche 6 décembre et la solennité du 8 décembre. 

Si le contexte sanitaire amène à ne pas maintenir l’heure sainte nocturne traditionnelle le soir du 8 décembre, il peut permettre de donner une plus grande place aux liturgies domestiques en l’honneur de l’Immaculée : 

Mettre les images saintes de la Vierge et son Fils en l’honneur à la maison, 

Les fleurir, 

Les éclairer. 

Illuminer aussi les façades, si cela est possible. 

Prier le chapelet, seul ou à plusieurs....... 

Voici la prière officielle de la neuvaine : 

O Mère de miséricorde, nous confions à votre cœur et à votre amour le peuple entier et l’Eglise de cette terre.

Gardez-nous de toute injustice, de toute division, de toute violence et de toute guerre.

Gardez-nous de la tentation et de l’esclavage du péché et du mal. Soyez avec nous

Aidez-nous à vaincre le doute par la foi, l’égoïsme par le service, l’orgueil par la mansuétude, la haine par l’amour.

Aidez-nous à vivre l’Evangile et la folie de la croix afin de pouvoir ressusciter avec votre Fils à la vraie vie, avec le Père, dans l’unité de l’Esprit-Saint.

O Mère du Christ, soyez notre réconfort et donnez force à tous ceux qui souffrent : aux pauvres, à ceux qui sont seuls, aux malades, aux non-aimés, aux abandonnés.

Donnez la paix à notre terre divisée et à tous, la lumière de l’espérance. Ainsi soit-il.